Pourquoi mon lapin se met-il à taper de la patte arrière en pleine nuit?

pourquoi mon lapin

Pourquoi mon lapin se met-il à taper de la patte arrière

en plein milieu de la nuit?

Heureusement, tous les propriétaires de lapins ne font pas cette expérience! Mais il peut arriver que vous soyez réveillé en plein milieu de la nuit par le doux bruit des « PAF! …. PAF! …. PAF! … » car votre lapin tape de la patte arrière. Passée la surprise de constater qu’un si petit animal puisse faire autant de bruit (le plastique de la cage ou le parquet ayant d’ailleurs l’art de jouer les caisses de résonance), vous vous inquiétez de savoir ce que peut bien avoir votre lapin. Constatant qu’il n’a (fort heureusement) rien, vous vous apprêtez à retourner sous la couette quand votre boule de poils préférée se remet à « pafer » encore plus vigoureusement. Plus d’effet de surprise ni d’inquiétude cette fois (à part peut-être celle de réveiller les voisins qui habitent en dessous de chez vous)… Le maître raisonnable que vous êtes essaie alors de dire fermement « non! » à son compagnon à grandes oreilles… Mais ce dernier ne comprend pas ce que vous lui voulez avec votre « non! »…. et reprend de plus belle. Rien n’y fait, même en le grondant, il continue à jouer les tambours. Et les heures passent sans que vous ne puissiez fermer l’œil. Au moment de partir héroïquement travailler, le lendemain matin, vous constatez que vous avez des triples cernes sous les yeux. Vous jetez alors un regard plein de reproches à votre lapin… et vous le voyez se coucher tranquillement pour se reposer après cette nuit mouvementée. Maîtrisez vos envies de meurtre!

Alors, que faire lors de ces épisodes de « tapage nocturne » et pourquoi votre lapin, habituellement si sage, se met-il à taper de la patte arrière en pleine nuit?

Il faut tout d’abord se souvenir que les lapins ont plusieurs phases d’éveil pendant la nuit: pour s’en rendre compte, il suffit de regarder, le matin, la quantité de foin, de granulés et d’eau qu’ils ont absorbée pendant que vous dormiez. Certes, votre lapin essaie autant que possible de s’adapter à votre rythme de vie, mais c’est un animal de l’aube et du crépuscule qui, sans être nocturne, connaît une certaine activité pendant la nuit (voir l’article du site sur le rythme journalier du lapin).

Lorsque votre lapin tape de la patte arrière, il exprime le plus souvent son inquiétude face à un danger. C’est d’ailleurs ainsi que les lapins se préviennent entre eux d’une menace: le bruit et la vibration que produit alors la patte arrière sont perçus en surface, mais également sous terre, dans les galeries du terrier (voir l’article du site sur l’expression vocale du lapin) et permettent à toute la garenne de s’enfuir. La tape de la patte arrière peut également exprimer l’agacement de votre lapin: quelque chose l’énerve et il le fait savoir. Le lapin a alors tendance à pousser un petit grognement aigu en même temps qu’il tape de la patte.

Si vous avez plusieurs lapins, vous pouvez aisément distinguer ces deux types de tape de la patte: si ce geste exprime l’inquiétude ou la peur face à un danger, vous verrez les autres lapins se figer et écouter, et parfois même se mettre également à taper de la patte; s’il exprime l’agacement, les autres lapins resteront indifférents et continueront ce qu’ils étaient en train de faire. Une réserve toutefois: ce qui peut effrayer un lapin n’effraie pas forcément les autres. Par ailleurs, lorsque des lapins restent à proximité d’un lapin qui tape sans cesse de la patte, c’est pour eux un facteur d’anxiété (et c’est d’ailleurs un problème pour les cliniques vétérinaires, quand les lapins sont en box d’hospitalisation).

Évidemment, il est difficile d’analyser les états d’âmes de son lapin quand on est réveillé en pleine nuit. Mais pour être certain de pouvoir fermer l’oeil par la suite, il peut être utile d’inspecter son environnement. Un rien peut sembler effrayant pour votre lapin: y a-t-il un bruit inhabituel (chauffage, frigo, chauffe-eau, les voisins qui font la fête, un chien qui aboie ou un chat qui miaule dehors, un insecte, …)? y a-t-il une odeur suspecte inhabituelle? Une fois le bruit et l’odeur écartés, vous pouvez mettre votre tête à la hauteur l’endroit où se trouve votre lapin et chercher ce qui, dans son champ de vision, peut être inhabituel et donc inquiétant: y a-t-il un objet inhabituel posé à proximité de l’endroit où il dort? Ou même simplement une ombre inhabituelle? Ou même parfois un simple reflet de la lune sur une vitre… ? Évidemment, vous n’avez pas toujours les moyens d’agir sur ces paramètres. Mais le temps que vous aurez passé auprès de votre lapin effrayé aura au moins eu le mérite de le rassurer sans doute un peu.

Le grand classique du tapage nocturne des lapins, c’est lorsque vous allez dormir chez des amis ou une personne de votre famille avec votre lapin. Après avoir charmé tout son petit monde pendant la journée, votre adorable lapinou risque de leur laisser un souvenir impérissable en raison de la nuit qu’il va leur faire passer. Dans un environnement étranger et inhabituel, et après une journée stressante de voyage et de rencontre d’inconnus (THE traumatisme pour un lapin!), votre lapin risque de se mettre à taper de la patte pendant toute la nuit. Que faire dans ce cas? Prévoir une provision de boules quiès pour vos amis et votre famille…. et installer votre lapin à côté de l’endroit où vous dormez afin que votre odeur le rassure un peu (mais ça ne marche pas toujours). Il ne faut pas oublier que votre lapin, s’il déteste voir ses habitudes changer, peut également élargir ses habitudes et prendre le pli, avec du temps et de la patience, des voyages dans votre famille ou chez vos amis.

J’ai à ce propos une petite anecdote amusante. Ma mère avait emmené Quinoa et Esope, ses deux lapins, chez mon frère. Elle les avait installé dans une cage dans le salon. La nuit venue, elle monte se coucher dans la chambre d’amis, à l’étage, et s’endort paisiblement. Mais Quinoa, très perturbée par cet environnement inconnu, s’est mise à taper de la patte arrière toute la nuit. Mon frère, réveillé en plein milieu de la nuit par ce bruit, et peu habitué aux lapins, s’est mis à faire le tour de la maison pour chercher l’origine de ce bruit répétitif: il pensait qu’un volet ou une fenêtre claquait… :D

Votre lapin peut avoir le même type de comportement à la suite d’un déménagement (voir à ce propos le dessin humoristique de Yrgane). Il ne sert bien-entendu à rien de gronder votre lapin dans ce genre de situation (même si vous en avez très envie). Il est inquiet, il a peur, et il l’exprime. Si vous râlez sur votre lapin, cela risque d’augmenter encore son stress. Mieux vaut essayer de le rassurer, en restant un peu à côté de lui, en le caressant et en lui parlant doucement.

Mais votre lapin peut également se mettre à tambouriner de la patte arrière s’il est énervé. Un grand classique du genre: cherchez la mouche ou le moustique. Une simple mouche peut mettre votre lapin hors de lui si elle s’attarde dans sa cage. Il peut être également énervé par la présence de son nouveau copain lapin dont la cage a été placé à proximité de la sienne. Sans compter toutes les possibilités multiples et variées d’énervement quand vos lapins vivent à plusieurs: Caramel a piqué la place où Guizmo a l’habitude de dormir, Woody a viré Capucine du bac à litière, Noisette a marché sur la tête de Pinou, etc. Mais dans ce cas, les tapes de la patte arrière ne durent jamais très longtemps, car les lapins savent généralement bien gérer leurs petits conflits… ou alors elles se terminent (rarement) en fritage, et vous êtes certain de vous retrouver en deux secondes hors du lit.

Enfin, si votre lapin constate que, de jour comme de nuit, le fait qu’il se mette à taper de la patte arrière vous fait venir près de lui illico presto, il est possible qu’il détourne ce geste de sa signification habituelle et s’en serve pour vous signaler quelque chose, par exemple qu’il n’y a plus d’eau dans sa gamelle ou qu’il ne va pas bien (maladies).

Dans tous les cas, le maître mot est patience/douceur. Que votre lapin soit stressé, inquiet, énervé ou qu’il ait un problème, votre propre énervement (très naturel d’ailleurs) n’arrangera rien à la situation et risque même de l’empirer. Face au tapage nocturne de votre lapin, adoptez la zen attitude ;)